headermembers

L’Arverne Brass Quintet est une formation de musique de chambre composée de jeunes professionnels. Tous titulaires ou en formation au diplôme d’État de professeur, tous enseignent dans différentes écoles de musique ou conservatoires de la région Auvergne, ainsi qu’en Île-de-France et en Rhône-Alpes.

Deux trompettes, un cor, un trombone et un tuba sont les instruments que pratiquent ces cinq jeunes musiciens passionnés. Cinq instruments aux sonorités variées qui se mélangent au gré du répertoire pour être tour à tour brillantes, douces, chantantes, puissantes, émouvantes mais toujours passionnantes.

Fondé en 2007, l’ABQ se produit en diverses circonstances : concerts, mariages, animations (extérieur, soirées, cocktails…) pour des particuliers, des entreprises, des associations ou des collectivités.

 


 

Sébastien Depeige ⋅ trompette, bugle

Né en 1989, Sébastien commence la musique à la société philharmonique de Bourbon-Lancy (71) et se tourne très vite vers la trompette. Il entre au conservatoire régional de Clermont-Ferrand en 2001 où il suivra l’essentiel de sa formation et y obtiendra un premier prix et un diplôme de perfectionnement en trompette, dans la classe de Serge Boisson, complétant son cursus d’un premier prix de musique de chambre dans la classe de Nathalie Yeramian et Abel Thomas, de deux diplômes de fin d’études en formation musicale et analyse.

Des master-classes avec Eric Aubier, Thierry Caens, Guy Touvron, Clément Saunier, Jean-Marie Gallot, Claude Kesmaeker, Robert Childs entre autres, lui ont permis d’élargir sa vision de la musique et de la trompette.

Se destinant à l’enseignement de son instrument, il rentre au CEFEDEM Rhône-Alpes afin d’obtenir en juin 2012, le diplôme d’État de professeur de trompette.

Actuellement professeur dans plusieurs écoles de la région clermontoise ainsi qu’en région lyonnaise, il s’épanouit musicalement en jouant dans des ensembles de styles variés, tels que quintette de cuivres, ensembles de jazz, orchestre de salsa, harmonies ou orchestres symphoniques.

 


 

Guillaume Cardot ⋅ trombone, saxhorn basse

Né en 1989, il débute le trombone au CRR de Clermont-Ferrand dans la classe d’Abel Thomas où il obtiendra ses prix de trombone, formation musicale et musique de chambre avec mention Très Bien. Il est ensuite admis au Conservatoire du 12ème arrondissement de Paris où il travaille avec Bruno Flahou ainsi qu’au CRR de Rueil-Malmaison avec Alain Manfrin où il obtient un Premier Prix de Virtuosité en 2012. La même année il intègre le Pôle Supérieur de Seine-Saint-Denis dans la classe de Daniel Brezynski.

En parallèle, il étudie la pédagogie au CEFEDEM d’Île-de-France et obtient à 22 ans son diplôme d’État de professeur de trombone. Après avoir enseigné au CRD de Thiers, il enseigne à l’école municipale de musique de Royat (63) depuis 2011 ainsi qu’au CRC de Cournon-d’Auvergne (63).
Il est également lauréat du concours des enseignants des conservatoires municipaux de la ville de Paris et intervient régulièrement dans différents stages de musique sur la région Auvergne.

Trombone solo de l’Orchestre Ostinato de 2011 à 2013, de l’Orchestre Sostenuto depuis 2008 et de l’Orchestre Symphonique des Dômes depuis 2016, il donne régulièrement des concerts avec différents orchestres en Auvergne, en région parisienne et partout en France ainsi qu’à l’étranger (Belgique, Autriche, République Tchèque, Slovaquie, Biélorussie, Angleterre…).

Compositeur et arrangeur, il a notamment écrit la musique originale du spectacle Hiraeth joué au Zénith d’Auvergne en octobre 2013 et à Cardiff (Grande Bretagne) en février 2015, ainsi que de nombreuses pièces pour orchestre et de la musique de chambre.

Depuis 2015, il s’intéresse à la direction d’orchestre et travaille avec Claude Kesmaeker, chef de l’orchestre d’harmonie de la Musique de l’Air de Paris.

 


 

Pierre Lesmarie ⋅ tuba, saxhorn basse

Né en 1986, il débute le saxhorn basse en 1995. Il choisit d’intégrer en 2007 les conservatoires régionaux de Rueil-Malmaison (92) et Clermont-Ferrand (63), où il étudie respectivement avec André Gilbert et Abel Thomas, afin de se perfectionner.

Après avoir obtenu un premier prix avec les félicitations du jury en mai 2009 à Clermont-Ferrand et un premier prix en Rueil-Malmaison en juin, il est admissible au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en février 2010. En parallèle, il a enseigné jusqu’en 2013 dans plusieurs écoles de musique de la région clermontoise, avant de s’éloigner de la profession de l’enseignement musical.

Il continue de multiplier les participations à de nombreux projets musicaux. En plus de l’orchestre européen Trina Orchestra, il est membre actif de By the Fall et de l’ABQ, dans lesquels il pratique successivement les tubas basse et ténor, le piano, le chant & les percussions. Il a également joué pendant plusieurs années avec les groupes Tubar’t, Elessar (devenu No Mountains) & Jólaköttur.

 


 

Benjamin Imbaud ⋅ cor

Né en 1991, il débute le cor d’harmonie en 2000. Il intègre en 2006 le conservatoire régional de Clermont-Ferrand où il obtiendra par la suite un premier prix dans la classe de François-Emmanuel André. En parallèle, il étudie avec Michel Ragonnet au conservatoire municipal de Cournon d’Auvergne, où il obtient son diplôme de fin d’études.

Ayant obtenu son diplôme de perfectionnement en cor et un premier prix de musique de chambre dans les classes de Alexandre Fauroux et Nathalie Yeramian, il entre au conservatoire de Gennevilliers (92) dans la classe de Patrice Petididier. Il sera reçu successivement au concours d’entrée du Pôle Supérieur d’Enseignement de la Musique de Seine-Saint-Denis (93) puis à l’Institut Supérieur Des Arts de Toulouse (31) dans les classes de Jacques Deleplancque et Hervé Lupano.

Professeur dans les écoles municipales de musique d’Issoire et Royat (63), il parfait son expérience d’instrumentiste au sein d’orchestres et d’ensembles de musique de chambre, notamment l’Orchestre Sostenuto et l’Orchestre Symphonique des Dômes. Membre du groupe pop-folk Aberdeeners, il joue également régulièrement avec l’Orchestre National du Capitole de Toulouse.

 


 

Aurélien Gendre ⋅ trompette, bugle

Né en 1991, il débute la trompette à l’école de musique de Cournon d’Auvergne (63) et entre ensuite au conservatoire régional de Clermont-Ferrand en 2003. Il y obtiendra un premier prix et un diplôme de perfectionnement en trompette, dans la classe de Serge Boisson, ainsi que deux diplômes de fin d’études en formation musicale et analyse. Il obtient parallèlement un diplôme de fin d’études en piano au conservatoire municipal de Cournon d’Auvergne.

Entré au pôle d’enseignement supérieur de la musique de Seine-Saint-Denis (93), il a étudié avec Ibrahim Maalouf et Pascal Clarhaut. Il y obtient en 2015 le diplôme d’État et le diplôme national supérieur professionnel de musicien en trompette. Il suit également des cours d’orchestration et d’écriture au conservatoire régional d’Aubervilliers-La Courneuve. Il assiste à diverses masters classes animées par Eric Aubier, Thierry Caens, Guy Touvron, Clément Saunier, Jean-Marie Gallot, Romain Leleu ou encore Antoine Curé.

Il est actuellement professeur dans les écoles de musique de Vertaizon, d’Ambert, des Martres-de-Veyre et de Chatel-Guyon. Il s’épanouit musicalement en jouant dans des ensembles de styles variés : quintette de cuivres, musique de chambre, ensembles de jazz, orchestre de variété, orchestres d’harmonies ou orchestres symphoniques.